Databac

DIVISIBILITÉ, substantif féminin.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DIVISIBILITÉ, substantif féminin. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DIVISIBILITÉ, substantif féminin.  

Qualité de ce qui peut être divisé; \" propriété qu'a un tout d'être décomposable soit matériellement, soit idéalement, en un certain nombre de parties \" (Vocabulaire technique et critique de la philosophie (ANDRÉ LALANDE)). La divisibilité des corps, de la matière, du temps; divisibilité territoriale. La divisibilité, la possibilité d'être divisé, résulte (...) inévitablement de la propriété d'être étendu (ANTOINE-LOUIS-CLAUDE DESTUTT DE TRACY. Élémens d'idéologie, 1. Idéologie proprement dite.  1801, page 177 ). Le gage est indivisible nonobstant la divisibilité de la dette entre les héritiers du débiteur ou ceux du créancier (Code civil des Français (ou Code Napoléon)  1804, article 3, page 374 ). On ne peut lutter contre la mer qu'en tirant parti de la divisibilité de cette force (VICTOR HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, page 318 ). 

—  Spécialement.  MATHÉMATIQUES.  Propriété d'un nombre de pouvoir être divisé exactement par un autre. La divisibilité par 9, je l'ai apprise si longtemps que j'ai fini par la retenir (GABRIELLE COLLETTE, DITE COLETTE, Claudine à l'école,  1900, page 209) : 

Ø Après Gauss, le fondateur de la théorie [des nombres algébriques] , tout l'effort du XIXe.  siècle avait porté sur l'étude des lois de la divisibilité des entiers algébriques d'un même corps de nombre donné;...

Les Grands courants de la pensée mathématique.  1948, page 293. 

Liens utiles