Databac

DIVISEUR, substantif masculin et adjectif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DIVISEUR, substantif masculin et adjectif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DIVISEUR, substantif masculin et adjectif.  

A.—  Dispositif, entité qui sépare (un objet) en parties. 

1. ARITHMÉTIQUE.  

a) Nombre par lequel on divise un autre nombre, le dividende*; signe indiquant qu'on divise un nombre. Exprimer combien de fois le diviseur est contenu dans le dividende. 

—  Par apposition. Nombre diviseur. 

Remarque : On trouve dans la documentation une attestation métaphorique du terme en 2e.  élément de compositions Je me suis opposé à ce que vous invitiez de ces personnes-diviseurs, qui devant les êtres prépondérants que je vous amenais, eussent joué le rôle de virgules dans un chiffre, et les autres réduites à n'être que de simples dixièmes (MARCEL PROUST, La Prisonnière, 1922, page 275). 

—  Spécialement.  Nombre entier qui divise exactement un nombre entier donné. Diviseur d'un binôme. 

b) Diviseur commun (à plusieurs nombres); commun diviseur. Nombre entier qui divise exactement plusieurs nombres entiers. 

—  Par métaphore. Réduire les imaginations les plus diverses par ce commun diviseur qu'est la démocratie éclairée (FRANÇOIS MAURIAC, Le Mystère Frontenac,  1933, page 210 ). 

c) Le plus grand commun diviseur. Le plus grand nombre entier qui divise exactement plusieurs nombres entiers. Écrivez les fractions (...) et trouvez leur plus grand commun diviseur (GABRIELLE COLLETTE, DITE COLETTE, Claudine à l'école,  1900, page 47) : 

Ø 1. Quelle ne fut pas ma surprise (...) lorsqu'on me révéla, sur les bancs de l'école, que le produit du plus petit commun multiple de deux nombres par leur plus grand commun diviseur se trouve justement égal au produit de ces deux nombres.

Les Grands courants de la pensée mathématique.  1948, page 441. 

—  Par extension. Cette région des index rationnels de l'existence est peut-être la raison même en tant qu'elle se distingue de l'entendement diviseur (PAUL RICOEUR, Philosophie de la volonté,  1949, page 20 ). 

2. MÉCANIQUE.  Partie d'une machine-outil servant à faire des divisions; \" dispositif qui déplace une pièce à usiner et la positionne pour son traitement par différentes unités de travail \" (La Clé des mots (CAHIERS DE TERMINOLOGIE, CILF)). 

—  En apposition avec valeur d'adjectif. Parfois (...) les pièces [à usiner sur les machines-outils] sont supportées soit par un plateau circulaire, soit par une poupée diviseur, avec ou sans contre-pointe (PIERRE GORGEU, Machines-outils, 1928, page 66 ). 

B.—  Au figuré.  Homme, force, élément qui est cause de division, de désunion : 

Ø 2. Autour de qui, autour de quoi l'opposition cristalliserait-elle? Le parti communiste a-t-il jamais cessé d'être efficace, à droite comme épouvantail, à gauche comme diviseur? 

FRANÇOIS MAURIAC, Bloc-notes,  1958, page 366. 

—  Emploi adjectival. Diviseur, euse. Partis diviseurs. L'effet du gouvernement des partis dont la tradition naturelle, la pente nécessaire, étaient d'extraire du réveil national une recrudescence d'esprit diviseur (CHARLES MAURRAS, Kiel et Tanger, 1914, page LXVI. ). 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 2 

Liens utiles