Databac

DÉPOINTER2, verbe transitif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DÉPOINTER2, verbe transitif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DÉPOINTER2, verbe transitif.  

TEXTILES.  

A.—  Enlever les points qui tiennent une étoffe pliée (confer désappointer2 ). 

—  Par métaphore. Les notes en bas de page, qui prétendent éclaircir un texte, le dépointent et le repassent à plat (JEAN COCTEAU, La Difficulté d'être, 1947, page 179 ). 

B.—  FILATURE.  Procéder au dépointage (infra dérivés). 

Remarque : Attesté dans Nouveau Larousse illustré-Grand Larousse encyclopédique en dix volumes, DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET 1965, DICTIONNAIRE ALPHABÉTIQUE ET ANALOGIQUE DE LA LANGUE FRANÇAISE  (PAUL ROBERT ) Supplément 1970. 

 

DÉRIVÉS : Dépointage,  substantif masculin.   TEXTILES.  a)  Action de dépointer une étoffe. Attesté dans la plupart des dictionnaires généraux du XIXe.  siècle et dans le Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (Paul Robert) Supplément 1970. b)  FILATURE.  Opération consistant à faire tourner les broches en sens inverse afin de dérouler les spires de fil, entre l'opération de torsion du fil et celle du renvidage. Il faut dérouler les spires qui se sont formées : depuis le sommet de la bobine jusqu'au sommet de la broche : c'est le dépointage (RAYMOND THIÉBAUT, Textiles, Paris, Dunod, tome 1, 1959, page 140 ). 

 

DÉPOINTER1, verbe transitif.  

ARTILLERIE.  Modifier la direction de tir d'une arme. Cette munition, étant moins brutale au départ du coup, dépointe moins l'arme (Jeux et sports (sous la direction de Roger Caillois)  1968, page 1460 ). 

—  Emploi pronominal passif. Canon qui se dépointe un peu (LIEUTENANT-COLONEL HENRI-JULES PALOQUE, L'Artillerie de campagne,  1909, page 178 ). 

Remarque : La documentation atteste un autre verbe dépointer, dérivé de pointe.  Ne plus dresser en pointe. Latrique, satisfait de son effet oratoire, dépointa son nez (ALBERT SIMONIN, JEAN BAZIN, Voilà taxi! 1935, page 56). 

 

Liens utiles