Databac

DÉPLORATION, substantif féminin.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DÉPLORATION, substantif féminin. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DÉPLORATION, substantif féminin.  

Action, fait de manifester des sentiments de douleur, de compassion, de simples regrets ou lamentations. Après une longue déploration de toutes les tristesses et les misères de la vie (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal,  1862, page 1131 ). 

—  En particulier.  Manifestation de tels sentiments, de tels regrets dans une oeuvre littéraire ou musicale; par métonymie cette oeuvre elle-même. Après l'admirable déploration de Marguerite : « D'Amour l'ardente flamme » (JACQUES RIVIÈRE, Correspondance [avec Alain-Fournier] , 1905, page 200 ). Chez Shelley (...) la « self-pity » devient un motif poétique essentiel (...) cela revêt la forme d'une déploration, d'un thrène (CHARLES DU BOS, Journal,  1922, page 86 ). 

Remarque : Bien attesté dans la documentation, ce mot n'apparaît pas dans Dictionnaire de l'Académie française, Dictionnaire général de la langue française (Adolphe Hatzfeld, Arsène Darmesteter), Petit Larousse Illustré 1906, DICTIONNAIRE ALPHABÉTIQUE ET ANALOGIQUE DE LA LANGUE FRANÇAISE  (PAUL ROBERT); il est considéré comme peu usité, vieux, classique, par les autres dictionnaires généraux, excepté DICTIONNAIRE DES DICTIONNAIRES  (SOUS LA DIRECTION DE PAUL GUÉRIN) 1892. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 2 


Liens utiles