Databac

DÉPLACEMENT, substantif masculin.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DÉPLACEMENT, substantif masculin. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DÉPLACEMENT, substantif masculin.  

Action de déplacer, de se déplacer et résultat de cette action. 

A.—  1. Changement de place. 

a) [En parlant d'une chose]  Déplacement de bornes, de meubles, de mots, d'air, d'eau, d'ombre, de lumière. Le déplacement d'un parapluie d'un bras sous l'autre (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal,  1870, page 650 ). Plus l'aiguille d'un cadran est grande, plus on peut suivre aisément le déplacement de sa pointe (JULES VERNE, L'Île mystérieuse,  1874, page 132) : 

Ø 1.... le banqueroutier, l'adroit capteur de successions, le banquier qui tue une affaire à son profit ne produisent que des déplacements de fortune.

HONORÉ DE BALZAC, Les Illusions perdues,  1843, page 716. 

—  Spécialement. 

·    CHIMIE.  \" Réaction dans laquelle un corps se substitue à un autre dans une combinaison, et, par suite, réaction dans laquelle un corps volatil ou insoluble se forme. Exemple déplacement de l'iode par le chlore \" (Dictionnaire de la chimie et de ses applications (CLÉMENT DUVAL, RAYMONDE DUVAL, ROGER DOLIQUE), 1959). Méthode de déplacement. \" Méthode qui a pour but de séparer aussi complètement que possible un corps soluble de matières insolubles dans lesquelles il est engagé \" (Dictionnaire général des sciences théoriques et appliquées (AUGUSTIN PRIVAT-DESCHANEL, ADOLPHE FOCILLON), 1870). 

·    GÉOMÉTRIE.  \" Transformation ponctuelle faisant passer d'une figure F du plan ou de l'espace à une figure F' égale \" (Dictionnaire des sciences (E.B. UVAROV, D.R. CHAPMAN) 1956). La translation est un déplacement continu dans lequel tous les points décrivent des droites parallèles et de même sens (JACQUES HADAMARD, Géométrie plane,  1898, page 91 ). 

·    PHYSIQUE.  Changement de position de certains éléments. Déplacement électrique. On donne le nom de force électromotrice à la force particulière (...) qui produit ou tend à produire un déplacement d'électricité (HIPPOLYTE FONTAINE, Électrolyse,  1885, page 4 ). 

b) [En parlant d'une partie du corps]  Déplacement du pied, de la jambe, de la main, du bras. Mouvemens (...) qui (...) consistent (...) dans le déplacement de quelque partie de notre corps (ANTOINE-LOUIS-CLAUDE DESTUTT DE TRACY. Élémens d'idéologie, 1. Idéologie proprement dite, 1801, page 283 ). 

—  Spécialement.  PATHOLOGIE.  Déplacement d'organe. Changement de position d'un organe. Déplacement de l'utérus. 

c) [En parlant d'une personne ou d'un groupe humain]  Une classe qui va commencer et que précèdent le bavardage, le déplacement d'écoliers dissipés (ALPHONSE DAUDET, Le Nabab, 1877, page 161 ). 

·    Déplacement de population. Transfert d'une population d'un territoire à un autre : 

Ø 2. Plusieurs états avaient dû recourir, pour protéger les moyens d'existence de leurs propres habitants et pour empêcher des violences sanglantes, à une expulsion de masse de ces malheureux [les coolies chinois] . La fondation de France-Ville vint à point pour les empêcher de périr. Leur rémunération uniforme fut fixée à un dollar par jour, qui ne devait leur être payée qu'après l'achèvement des travaux, et à des vivres en nature distribuées par l'administration municipale. On évita ainsi (...) le désordre et les spéculations éhontées qui déshonorent trop souvent ces grands déplacements de population. 

JULES VERNE, Les Cinq cents millions de la Bégum,  1879, page 155. 

2. Changement de résidence ou de poste. Déplacement d'un fonctionnaire. Pour s'épargner la sanction d'un déplacement qui les eût séparés, les couples surveillaient leur rendement à l'usine (FRANCIS AMBRIÈRE, Les Grandes vacances,  1946, page 212) : 

Ø 3. J'ai écrit (...) une lettre à M. Lingay, où je le prie de demander que je sois envoyé à Constantinople (...) Dans le cas où j'obtiendrais ce déplacement, je partirais dans un mois...

GÉRARD DE NERVAL, Correspondance,  1830-55, page 74. 

Ø 4. M. l'inspecteur primaire (...) fit un rapport constatant que cet instituteur n'avait pas d'autorité sur ses élèves et concluant à son déplacement immédiat. Il fut envoyé dans un village...

ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Crainquebille, Monsieur Thomas, 1904, page 297. 

·    Déplacement d'office. \" Sanction disciplinaire, comportant changement de service, prononcée conformément à une procédure réglementaire \" (Vocabulaire de l'administration (AGENCE DE COOPÉRATION CULTURELLE ET TECHNIQUE) 1972). 

3. Action d'aller d'un lieu à un autre. Moi qui crains le moindre voyage, et même quelquefois un simple déplacement (ÉTIENNE PIVERT DE SENANCOUR, Obermann, tome 2, 1840, page 123 ). On se décida à monter prendre le café dans les salons, et pendant le déplacement Christian disparut (ALPHONSE DAUDET, Les Rois en exil,  1879, page 378 ). Des tambours, du canon et le déplacement des autorités pour un simple gratte-papier (CHARLES MAURRAS, L'Avenir de l'intelligence,  1905, page 21 ). 

—  Par extension.  Voyage. La marquise de La Veyle (...) était elle-même en déplacement à Trouville (OCTAVE FEUILLET, Un Mariage dans le monde,  1875, page 181 ). Le désir de prendre les eaux ou de trouver l'air pur a été à l'origine des déplacements touristiques (LOUIS-MICHEL JOCARD, Le Tourisme et l'action de l'État,  1966, page 158) : 

Ø 5. Les anciens visitoient rarement les contrées étrangères, parce que les difficultés du déplacement étoient presque insurmontables.

FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Essai sur les Révolutions, tome 2, 1797, page 55. 

·    Cela vaut le déplacement. Cela mérite qu'on effectue un voyage pour le voir. La patronne vaut le déplacement! Une grosse mémère à bigoudis avec des bas roulés sur les chevilles (ROGER MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, page 218 ). 

—  Spécialement. 

a) Voyage effectué dans l'exercice d'une profession ou pour remplir une mission. Être en déplacement; frais, indemnités de déplacement. 

b) VÉNERIE.  Être en déplacement de chasse. \" Conduire avec soi dans une contrée son équipage composé de piqueurs, valets de limiers, chevaux et chiens \" (Nouveau Larousse illustré). Il y a plusieurs prétendants (...) en déplacement de chasse chez un de nos voisins, M. de Vancouver (OCTAVE FEUILLET, Le Voyageur,  1884, page 235 ). 

B.—  Au figuré.  Changement de position ou de direction (confer transfert). Déplacement d'objectif. Par un étrange déplacement de la réalité, il se disait qu'elle était la femme de Jacques (ÉMILE ZOLA, Madeleine Férat,  1868, page 163 ). Il se fait un déplacement à gauche dans l'opinion du pays (EUGÈNE MELCHIOR, VICOMTE DE VOGÜÉ, Les Morts qui parlent,  1899, page 157 ). Il y eut alors un déplacement bien curieux de l'esthétique féminine (MARCEL AYMÉ, Le Puits aux images,  1932, page 113 ). 

—  Spécialement.  PSYCHOLOGIE.  \" Mécanisme par lequel une motivation, une émotion sont déplacées de leur objet originel sur un objet substitutif \" (Vocabulaire de la psychologie (HENRI PIÉRON), 1963). 

C.—  Par métonymie.  MARINE.  Déplacement d'un navire. \" Poids du volume d'eau dont le navire tient la place quand il flotte \" (Petit dictionnaire de marine (ROBERT GRUSS) 1952). Quel est le déplacement de votre plus grand cuirassé? Soixante mille tonnes (ÉMILE HERZOG, DIT ANDRÉ MAUROIS, Les Silences du colonel Bramble,  1918, page 33 ).  Déplacement lège. Poids d'un navire non chargé. Déplacement en charge. Poids d'un navire entièrement chargé et approvisionné. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 604. Fréquence relative littéraire : XIXe.  siècle : a) 513, b) 682; XXe.  siècle : a) 706, b) 1 340. 

Liens utiles