Databac

DÉHANCHER, verbe transitif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DÉHANCHER, verbe transitif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DÉHANCHER, verbe transitif.  

Généralement à la forme pronominale. 

A.—  [Le sujet ou l'objet désigne une personne (généralement en marche)]  Faire porter sur l'une et l'autre jambe le poids de son corps en accentuant la saillie de la hanche opposée. (Quasi-)synonyme : se dandiner. Le violoneux en tête, se déhanchant pour marquer le pas, mettant le village en branle avec son crincrin (ALPHONSE DAUDET, La Petite paroisse,  1895, page 26 ). 

—  En particulier.  [Le sujet ou l'objet désigne une femme]  La putain qui se déhanche Un passant séduit se penche (RAYMOND QUENEAU, Si tu t'imagines,  1952, page 305 ). 

B.—  Par extension.  [Le sujet ou l'objet désigne un animal, notamment un cheval]  Le cavalier avançait lentement, soumis à ce pas de pur-sang qui se déhanche (JEAN-BALTHASAR MALLARD, COMTE DE LA VARENDE, Le Centaure de Dieu,  1938, page 102 ). 

C.—  Par analogie.  [Le sujet ou l'objet désigne un inanimé]  Des amandiers décharnés, de vieux oliviers se déhanchent sur leurs membres infirmes (ÉMILE ZOLA, La Faute de l'Abbé Mouret,  1875, page 1487 ). 

D.—  Par métaphore.  [Le sujet ou l'objet désigne une poésie, une musique]  Infliger un mouvement saccadé, disloquer un rythme. Éraillant les sons, déhanchant le rythme, avec des staccati canailles (JOSÉPHIN PÉLADAN, Le Vice suprême,  1884, page 211 ). 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 16. 


Liens utiles