Databac

DÉGOBILLAGE, substantif masculin.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DÉGOBILLAGE, substantif masculin. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DÉGOBILLAGE, substantif masculin.  

A.—  Populaire.  Action de dégobiller (confer ce mot A). Synonyme : vomissement. Dans 72 heures, je t'écrirai de Malte, sous les orangers; mais quel dégobillage d'ici-là, peoh, peoh! Ah peoh! (GUSTAVE FLAUBERT, Correspondance, 1849, page 104 ). Présomptueux Jeare, quel leurre t'abusait? Tout cette fois se passait assez bien. Pas trop de grabuge, de secousses, de dégobillages (ALEXANDRE ARNOUX, Royaume des ombres.  1954, page 172 ). 

—  Au figuré, péjoratif.  Action de débiter. Synonyme : verbiage. Un dégobillage de paroles à ne plus finir (P. LECLAIR, Les Méditations d'un hussard, 1809, page 20 ). 

B.—  Par métonymie, populaire.  Matières vomies. L'infect dégobillage d'un ivrogne (Grand dictionnaire universel du XIXe.  siècle (Pierre Larousse)). Synonyme : dégobillis. 

—  Au figuré, péjoratif. C'est au contraire (...) pour ne pas te salir avec le dégobillage de mon embêtement (GUSTAVE FLAUBERT, Correspondance,  1859, page 379 ). 

Remarque : Quelques dictionnaires (Grand dictionnaire universel du XIXe. siècle (Pierre Larousse)-Grand Larousse encyclopédique en dix volumes, DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET 1965) attestent le substantif féminin vieilli dégobillade. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 3 


Liens utiles