Databac

DÉFRONCER, verbe transitif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DÉFRONCER, verbe transitif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DÉFRONCER, verbe transitif.  

A.—  Défaire les fronces de (ce qui était préalablement froncé : tissu, vêtement, etc.). Défroncer une jupe. Le haut de ses manches décousu et défroncé (HENRI, ALBAN FOURNIER, DIT ALAIN-FOURNIER, Le Grand Meaulnes,  1913, page 44 ). 

Remarque : La plupart des dictionnaires indiquent comme synonyme déplisser, alors que pli n'est pas considéré comme synonyme de fronce. 

B.—  Par analogie.  [Le complément désigne les traits du visage]  Effacer les rides du front, détendre. 

·    Défroncer le(s) sourcil(s) (le sujet désigne une personne ou une cause). Effacer les rides du front, au-dessus des sourcils; au figuré Redonner/reprendre un air serein, (se) détendre. Cette attention gentille ne défronça pas les sourcils de Paul (ALPHONSE DAUDET, L'Immortel,  1888, page 135 ). Insoucieux, les sourcils défroncés, le front desserré (CHARLES PÉGUY, Le Porche du Mystère de la deuxième vertu,  1911, page 203 ). 

—  Emploi pronominal à sens passif : 

Ø Que te demande-t-on? De perdre un peu de temps,

D'écouter le conseil joyeux de tes vingt ans,

Et de laisser enfin se défroncer la ride

Qu'entre tes deux sourcils creuse un travail aride.

FRANÇOIS COPPÉE, Théâtre, tome 1, L'Abandonnée, 1871, page 96. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 4. 

DÉRIVÉS : Défroncement,  substantif masculin.  Action de défroncer; état qui en résulte. Défroncement d'une robe; défroncement du (des) sourcil(s) (au propre et au figuré). Par métaphore. La diplomatie allemande le soutenait [le courtier de publicité allemand] , comme c'était son devoir, de ses froncements de sourcils, quand le défroncement de la bourse ne suffisait pas (LÉON DAUDET, L'Avant-guerre,  1913, page 304 ). 


Liens utiles