Databac

DÉCORATEUR, -TRICE, substantif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DÉCORATEUR, -TRICE, substantif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 décorateur

DÉCORATEUR, -TRICE, substantif.  

A.—  Personne qui décore, exécute des décors*, des décorations*. 

1. Personne dont la profession est d'aménager, de décorer* un édifice, un appartement. Décorateur ensemblier, décorateur d'appartements : 

Ø 1. Toutes les inventions trouvées par le luxe avant la révolution de 1830 faisaient de cette maison le type du bon goût. Grindot l'architecte y avait vu le chef-d'oeuvre de son talent de décorateur. L'escalier refait en marbre, les stucs, les étoffes, les dorures sobrement appliquées, les moindres détails comme les grands effets surpassaient tout ce que le siècle de Louis XV a laissé dans ce genre à Paris.

HONORÉ DE BALZAC, Splendeurs et misères des courtisanes,  1844, page 229. 

—   [En apposition avec valeur d'adjectif]  Antiquaire, architecte, artiste, tapissier décorateur. 

2. En particulier.  Personne dont la profession est de faire des décors (confer ce mot A 2) sur certains objets. Décorateur en broderies, en cartes postales; décorateur sur métaux, sur tissus, sur verre. Des décorateurs de morceaux de bois baroques comme Gamboun (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, 1894, page 700 ). 

—   [Emploi adjectival par apposition] :

Ø 2.... un peintre décorateur de vieille souche, habile à pratiquer les mélanges de couleurs, les dégradés, les fondus. Jadis, quand le commerce de détail favorisait l'art plus qu'aujourd'hui, il a peint des stores de charcuterie et des plafonds, en y encadrant des scènes de chasse (...). Il a orné également de personnages et paysages les panneaux, trumeaux et dessus de portes...

LOUIS FARIGOULE, DIT JULES ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Le 6 octobre, 1932, page 137. 

3. Spécialement.  SPECTACLES.  Personne dont la profession est d'exécuter ou de diriger l'exécution des décors (confer ce mot A 3) pour un spectacle. Décorateur de cinéma, de théâtre. Le machiniste, le décorateur et le poëte sont sous le théâtre et derrière la toile : ce sont eux qui ont préparé toute la scène (JACQUES-HENRI BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature,  1814, page 241 ). 

B.—  Par analogie.  [À propos de la nature ou de choses naturelles plus ou moins personnifiées]  [Le] soleil, le tout-puissant décorateur, qui de ses rayons cuirait les émaux, les pierreries que nous admirons sur leurs ailes (JULES MICHELET, L'Insecte,  1857, page 83) : 

Ø 3. La nature est donc supérieure à l'art dans cette région inférieure qui est le coloris (...). Il n'y a sans doute de grands peintres que parmi les hommes, mais la nature est restée le décorateur par excellence.

CHARLES BLANC, Grammaire des arts du dessin,  1876, page 25. 

C.—  Par métaphore.  Personne qui décore, embellit avec des moyens autres que mobiliers et picturaux : 

Ø 4.... il [Bernardin] devait se contenter d'être le décorateur de l'univers sans aspirer à en être l'architecte. Il devait se borner à faire la décoration de l'univers, sans vouloir en rebâtir l'édifice.

CHARLES-JULIEN LIOULT DE CHÊNEDOLLÉ, Journal,  1833, page 179. 

Liens utiles