Databac

DÉCLINER3, verbe transitif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DÉCLINER3, verbe transitif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DÉCLINER3, verbe transitif.  

[Le sujet désigne une personne; le complément désigne une chose abstraite]  Décliner ses nom, prénoms, titres et qualités. Les énoncer afin de se faire connaître. Après, moi, avoir décliné (pourquoi pas conjugué?) mes nom, prénoms et qualité (PAUL VERLAINE, Œuvres complètes, tome 4, Mes Prisons, 1893, page 411 ). On m'a encore fait décliner mon identité (ALBERT CAMUS, L'Étranger,  1942, page 1185 ). 

—  Spécialement.  GRAMMAIRE.   [Par opposition à la conjugaison, paradigme des formes verbales]  Énoncer selon un paradigme les formes variables pourvues d'affixes que peuvent prendre les différents constituants d'un syntagme nominal (nom, pronom, article, adjectif) selon leur fonction grammaticale ou spatio-temporelle dans les langues à flexion. Je décline Rosa la rose; Je suis amoureux à lier (VICTOR HUGO, Chansons des rues et des bois,  1865, page 181 ). Dans les textes latins (...) il y avait (...) un masculin Betto et son féminin Betta, tous deux déclinés comme des noms simples (L'Histoire et ses méthodes (sous la direction de Charles Samaran)  1961, page 708 ). 

Remarque : A pu s'employer aussi à propos du verbe. Le léger défaut de prononciation de la petite me permet de croire qu'elle a décliné le verbe sacré des mélos et demandé : « Tu m'aimes? » (HERVÉ BAZIN, Mort cheval, 1949, page 95). 

·    Absolument. On ne saurait exempter les enfants de la peine d'apprendre à décliner, à conjuguer (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Port-Royal, tome 3, 1848, page 444 ). 

·    Emploi pronominal passif.  [L'objet désigne les différents constituants d'un syntagme nominal] (Pouvoir) être énoncé selon un paradigme dans ses diverses variantes formelles. 

Remarque : On rencontre dans la documentation a) Le substantif masculin déclineur. Celui qui récite une chanson de geste, un texte épique. Nous, les déclineurs de la geste, les disciplineurs des mythes et des dieux innommés que nous asservissons en les nommant (Alexandre Arnoux, Rhône, 1944, page 103). b) L'adjectif déclinable, grammaire. [En parlant des différents constituants d'un syntagme nominal : nom, article, adjectif, pronom] Qui peut être décliné. Dans les langues, où les autres adjectifs sont déclinables (Antoine-Louis-Claude Destutt de Tracy, Élémens d'idéologie, 2, 1803, page 194). 

 

STATISTIQUES : Décliner1, 2 et 3. Fréquence absolue littéraire : 398. Fréquence relative littéraire : XIXe.  siècle : a) 553, b) 563; XXe.  siècle : a) 438, b) 655. 

Liens utiles