Databac

DÉCHIQUETER, verbe transitif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : DÉCHIQUETER, verbe transitif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

 

DÉCHIQUETER, verbe transitif.  

A.—  Taillader. Son corps déchiqueté à coups de poignard (HONORÉ DE BALZAC, La Fille aux yeux d'or,  1835, page 404) : 

Ø 1. Après avoir dépouillé la victime, ils la liaient étroitement à un poteau, et lui déchiquetaient le corps avec des cailloux tranchans; ensuite ils lui coupaient des lambeaux de chair...

CHARLES-FRANÇOIS DUPUIS, Abrégé de l'origine de tous les cultes,  1796, page 421. 

—  Spécialement. 

1. [En parlant d'une étoffe, d'un vêtement]  Faire des découpures ornementales, notamment des découpures allongées, des fentes. Ouverte par devant, la huque, pour avoir bon air, devait être déchiquetée en lambrequins qui flottaient follement autour du cavalier (ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Vie de Jeanne d'Arc, tome 1, 1908, page 250 ). 

·    Emploi pronominal passif. Son pourpoint se déchiquetait en crevés à l'espagnole (THÉOPHILE GAUTIER, Italia,  1852, page 9 ). 

2. [En parlant d'un contour et, en particulier, de l'horizon, d'une côte]  Faire des découpures nombreuses et irrégulières. Un ciel blafard que déchiquette. De flèches et de tours à jour la silhouette D'une ville gothique (PAUL VERLAINE, Poèmes saturniens,  1866, page 67 ). 

·    [Le sujet désigne une découpure]  Elle [la passerina hirsuta] abonde au Bruse, dans les petites anses qui déchiquettent le littoral (AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Nouvelles lettres d'un voyageur,  1876, page 115 ). 

·    Emploi pronominal passif. Les montagnes blanches d'Hébron se déchiquetaient dans une transparence vaporeuse (GUSTAVE FLAUBERT, Correspondance,  1850, page 228 ). 

B.—  Mettre en menus morceaux, mettre en pièces. On déchiquetait plus de cent mille francs d'étoffes pour les échantillons (ÉMILE ZOLA, Au Bonheur des dames,  1883, page 763 ). Des grenades, et des pétards capables de déchiqueter un homme (LOUIS FARIGOULE, DIT JULES ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté,  1938, page 203) : 

Ø 2. Il avait eu longtemps des reproductions de tableaux et un jour il les avait déchirées avec rage. J'étais entrée tandis qu'il les déchiquetait et répétait : « C'est laid, laid. J'aime mieux rien. »

PIERRE DRIEU LA ROCHELLE, Rêveuse bourgeoisie,  1939, page 261. 

·    Emploi pronominal passif. Les roses ne coulaient pas mais se déchiquetaient, blessées, dispersant leurs pétales comme des papillons qu'on torture (JEAN-BALTHASAR MALLARD, COMTE DE LA VARENDE, La Tourmente,  1948, page 87 ). 

—  Par métaphore. L'air semble harcelé de bruits grêles, que le vent déchiquette et disperse en lambeaux (MAURICE GENEVOIX, La Boue,  1921, page 91 ). La colère, soudain, défigurait son visage (...) et déchiquetait sa voix qui d'ordinaire nouait les mots comme des rubans (HERVÉ BAZIN, Qui j'ose aimer, 1956, page 39 ). 

—  Spécialement.  Découper maladroitement : 

Ø 3. Ces gens ne savaient-ils donc pas qu'il était un pauvre bougre, un moins que rien. (...). Parfois en déchiquetant sa sole meunière ou sa poularde à la sauce Berry il projetait de se mêler à cette brillante pléiade de coupeurs de bourse...

RAYMOND QUENEAU, Loin de Rueil,  1944, page 152. 

—  Au figuré : 

Ø 4. Si j'avais sa prodigieuse virtuosité d'analyse, je n'en finirais pas de déchiqueter ces premières lignes. Elles déplacent la question; elles brouillent déjà tout.

ABBÉ HENRI BREMOND. La Poésie pure,  1926, page 70. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 75. 

DÉRIVÉS : 1.  Déchiqueteur,  substantif masculin en technologie.  Appareil à déchiqueter (supra B), à fragmenter. Les morceaux de bois calibrés provenant d'une première réduction mécanique par déchiqueteurs ou coupeuses (L'Industrie française du bois (la Documentation française, 1955)  1955, page 28 ).  Par métaphore. Qui dit « homme de lettres » dit « mangeur de confrères et déchiqueteurs de renommées ». Chaque jour il nous faut notre victime au ratelier (JULES RENARD, L'Écornifleur,  1892, page 36 ).  Emploi adjectival.  [La spéculation] C'est la jungle avec des fauves en veston, des êtres sans entrailles et tout en griffes préhensives, en crocs déchiqueteurs (LÉON DAUDET, Ariane,  1936, page 173 ). Remarque : On rencontre dans la documentation le susbtantif féminin déchiqueteuse avec le même sens (confer DICTIONNAIRE ALPHABÉTIQUE ET ANALOGIQUE DE LA LANGUE FRANÇAISE  (PAUL ROBERT) Supplément 1970). DICTIONNAIRE DE LA LANGUE FRANÇAISE  (ÉMILE LITTRÉ) et DICTIONNAIRE DES DICTIONNAIRES  (SOUS LA DIRECTION DE PAUL GUÉRIN) 1892 attestent le mot au masculin; DICTIONNAIRE UNIVERSEL DE LA LANGUE FRANÇAISE  (LOUIS-NICOLAS BESCHERELLE) 1845, Grand dictionnaire universel du XIXe. siècle et du XX-20e. siècle (Pierre Larousse), DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET 1965 attestent le mot au masculin et au féminin avec le sens de « personne qui déchiquette, qui aime à déchiqueter ». 2. Déchiqueture, substantif féminin.  Découpure (supra A spécialement). Je veux parler de cette toilette de Henri III (...) ce corps de satin noir coupé à l'espagnole, ces déchiquetures d'où sortent des passements (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Poésies complètes,  1829, page 149 ). Au dehors, le claveau du cintre offrait encore l'écusson des Soulanges (...) et il portait la déchiqueture héraldique imposée aux cadets (HONORÉ DE BALZAC, Les Paysans,  1844, page 28 ). Adieu, Saint-Germain-l'Auxerrois, déchiquetures de pierres bleu-noir et de ciel bleu-tendre (VALÉRY LARBAUD, Enfantines,  1918, page 160 ). De grands sapins épars à déchiquetures de velours (HENRI POURRAT, Gaspard des Montagnes,  1931, page 135 ). 

Liens utiles