Databac

Commentaire "La peau de chagrin" Balzac

Publié le 08/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Commentaire "La peau de chagrin" Balzac. Ce document contient 493 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Echange
Plan de commentaire : La peau de Chagrin.
I)              Un monde fantastique en constante opposition
1)           Un monde fantastique
-      Champ lexical du fantastique
« sabbat » l.42 : référence à Faust sur le Brocken, scène de sorcières
« comme par magie » l.55
« merveilles » l.25 et leurs description, mise en scène (utilisation du passé simple l.33 « s’illuminèrent » l.35 « s’agitèrent »)
-      Personnification des « merveilles »
« les paupières des personnages représentés » l.37 « frémir » l.39
 
2)         Un homme entre la vie et la mort
-      Champ lexical de la mort
« mourir » l.29 ; « silence » l.51 ; « brisé » l.35 ; « errer » l.30 ; « âme » l.47 ; « dernières » l.50
-      Champ lexical de la vie
« vie » l.46 & 33 ; « existence » l.51 ; « frémir » & « sautiller » l.39
-      Oxymores
« terreur de la vie » l.46 et « terreurs de la mort » l.46 & 48
 
3)         Une opposition entre le rêve et la réalité
-      Champ lexical du regard
Réalité : l’inconnu voit la scène
 « regards » l.30 ; « vue » l.27 ; « yeux » l.8 
Rêve : l’inconnu voit-il la scène réellement ?
« la tension des forces oculaires » l.45 ; « la fatigue » l.44 ; « phénomènes d’optique » l.46 ; « rêverie » l.53
« fantasmagories » l.31 : art de faire apparaître des objets irréels dans une salle obscure 
 
II)           Un description picturale élogieuse ( par l’art et l’esprit critique.)
1)           Une description picturale.
-      Champ lexical de la peinture
« panorama » l.31 ; « formes » l.39 ; « tableaux » l.31 ; « nuances » l.54 ; « se colorer » l.33
-      Technique du clair/obscur et de la fantasmagorie
« ombre » l.33 ; « s’illuminer » l.32 ; « lumière » l.55 
« fantasmagories » l.31 : art de faire apparaître des objets irréels dans une salle obscure »
 
2)         L’éloge de l’art, un moyen de redonner vie.
-      Personnification
« frémir », « sautiller », « détacher » l.39 ; « s’agiter » l.35 ; «sourire » l.32
-      Modalisateurs
Adv : « gravement », « légèrement » l.40 ; « vivement » l.29 ; « si profondément » l.52 ; « encore » l.51
 
3)         Un point de vue scientifique
-      Champ lexical des sciences
« scientifique » l.28 ; « la vue scientifique » l.27 ;  « création » l.26
« philosophe » l.27 ; « cerveau » l.35
-      Le « galvanisme » l.49 : phénomène produit par le courant continu sur certains organes = diagnostic médical.
 
 
III)        Un nouveau monde, reflet des contradictions du personnage.
1)           La création d’un nouveau monde par Balzac.
-      Focalisation interne
Champ lexical du regard : « regards » l.30 ; « vue » l.27 ; « yeux » l.8 
-      Vivre nos désirs imaginaires
Voir nos rêves se réaliser (personnification des « merveilles ») : la peau de chagrin se réduit, les pages aussi.
-      Métaphore du roman
Balzac nous entraine derrière son personnage, il passe un pacte avec le lecteur comme Raphael De Valentin avec le Diable
 
2)         Le magasin, reflet des contradictions du personnage
-      Oppositions
« grâce ou brusquerie » l.40, « gravement » / « légèrement » l.40
« impuissantes » l.47/ « complicité » l.48, « bizarreries » l.49/  « prodiges » l.50
-      Diversité de la condition humaine de l’inconnu
Enumération : « frémit, sautilla, se détacha » l.39
« Selon ses mœurs, son caractère et sa contexture » l.41
« brisé » l.25 : le personnage est tiraillé en la vie et la mort, le réel et l’irréel, il est « brisé », il ne sait pas faire de choix
 
3)         Le magasin, une porte vers un nouveau monde
-      Passage d’un monde à l’autre (réel/irréel ; vie/mort) de façon progressive
« graduellement » l.54 ; « de nuance en nuance » l.54
-      Partir à l’aventure
« s’aventura » l.53
-      Partir vers l’inconnu
 
« inconnues » l.23 ; « inconnu » l.46, « mystérieux » l.41

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles