Databac

CIVIQUE, adjectif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : CIVIQUE, adjectif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

CIVIQUE, adjectif.  

A.—  Qui concerne les citoyens dans leurs rapports avec la société organisée en État. Actes, devoirs, droits civiques. Son plus vieux souvenir de vie civique, c'est la condamnation du capitaine Dreyfus (LOUIS FARIGOULE, DIT JULES ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Le 6 octobre, 1932, page 165) : 

Ø 1. Aristophane, dans un passage éloquent, nous montre les enfants d'Athènes se rendant à leur école (...); ces enfants semblent déjà comprendre que c'est un devoir civique qu'ils remplissent.

NUMA-DENIS FUSTEL DE COULANGES, La Cité antique,  1864, page 284. 

SYNTAXE : [Droit pénal] Dégradation civique (voir dégradation). Garde civique. Garde composée de citoyens. Le gouvernement belge avait décidé que la garde civique ne défendrait pas Bruxelles (JOFFRE, Mémoires, tome 1, 1931, page 282). [Histoire] Serment civique (sous la Révolution de 1789). Serment d'attachement aux institutions républicaines. Le 14 juillet, tous les citoyens ont prêté le serment civique (ROBESPIERRE, Discours, Sur la pétition du peuple avignonois, tome 6, 1790, page 592). 

B.—  Qui caractérise un bon citoyen. Esprit, sens civique; vertus civiques. La vertu civique avec laquelle les grands hommes des anciens jours rendaient service à la patrie (HONORÉ DE BALZAC, Le Médecin de campagne,  1833, page 56) : 

Ø 2.... ceux qui me prétendent insoucieux de la chose publique imaginent mal, assurément, le zèle civique que j'apportai dans l'exercice de mes très absorbantes fonctions.

ANDRÉ GIDE, Feuillets d'automne,  1949, page 1089. 

—  Par ironie. La littérature est devenue sociale, humanitaire, éducatrice, même pis : civique! (PAUL LÉAUTAUD, Le Théâtre de Maurice Boissard, tome 2, 1943, page 97 ). 

—  ANTIQUITÉ.  Couronne civique. Couronne décernée, à Rome, à qui avait sauvé un citoyen. Par le salut de quelque frère il a droit à la couronne civique (LOUIS-CLAUDE DE SAINT-MARTIN, L'Homme de désir,  1790, page 330 ). 

C.—  ENSEIGNEMENT.  Instruction civique. Enseignement destiné à préparer les élèves à leurs futures responsabilités de citoyens : 

Ø 3. Il faut que l'homme passe, avec armes et bagages, du côté de l'homme. Assez de faiblesses, assez d'enfantillages, assez d'idées d'indignité, assez de torpeurs, assez de badauderie, assez de fleurs sur les tombes, assez d'instruction civique entre deux classes de gymnastique, assez de tolérance, assez de couleuvres!

ANDRÉ BRETON, Les Manifestes du Surréalisme, Prolégomènes à un 3e.  Manifeste, 1942, page 199. 

Ø 4. Au bout d'une dizaine d'années d'expérience, un certain nombre de stages régionaux, réunissant professeurs, administrateurs et inspecteurs généraux, ont été consacrés à l'instruction civique (...) « Le but est de former des citoyennes et des citoyens efficaces et renseignés, des femmes et des hommes intelligents, capables d'agir dans leur temps, associant le sens critique et la lucidité de l'esprit à une attitude courageuse et optimiste en face des tâches difficiles mais exaltantes qui les attendent... »

Encyclopédie pratique de l'éducation en France (IPN ET SEDE, 1960)  1960, page 682. 

Remarque : On rencontre chez Péguy (Victor-Marie, comte Hugo, 1910, page 806) civique, employé substantivement au sens de « esprit civique ». 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 217. Fréquence relative littéraire : XIXe.  siècle : a) 209, b) 365; XXe.  siècle : a) 318, b) 357. 

DÉRIVÉS : Civiquement,  adverbe,  rare.  Au point de vue de l'esprit civique. Quand un peuple est fort civiquement, il est fort militairement (CHARLES PÉGUY, L'Argent,  1913, page 1277 ). 


Liens utiles