Databac

CITOYEN, -ENNE, substantif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : CITOYEN, -ENNE, substantif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

CITOYEN, -ENNE, substantif.  

Membre d'une communauté politique organisée. 

A.—  [L'accent est mis sur les droits attachés à la qualité de citoyen] 

1. HISTOIRE.  

a) [Dans l'Antiquité classique]  Celui, celle qui, jouissant du droit de cité, prenait part à la vie politique et religieuse de la cité (confer cité A 1). Qualité, titre de citoyen. Antonymes : esclave, étranger. Les citoyens libres des cités grecques (Encyclopédie pratique de l'éducation en France (IPN ET SEDE, 1960)  1960, page 240) : 

Ø 1. On reconnaissait le citoyen à ce qu'il avait part au culte de la cité, et c'était de cette participation que lui venaient tous ses droits civils et politiques. Renonçait-on au culte, on renonçait aux droits.

NUMA-DENIS FUSTEL DE COULANGES, La Cité antique,  1864, page 246. 

—  Citoyen romain. Celui qui, né à Rome ou ayant acquis le droit de cité romaine, jouissait des droits attachés à sa condition. Ma fille n'est pas esclave : je suis citoyen romain (FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Les Martyrs ou le Triomphe de la religion chrétienne, tome 3, 1810, page 139 ). L'apôtre saint Paul (...) qui se prévalut du titre de citoyen romain (ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Les Dieux ont soif,  1912, page 159 ). 

b) [Sous la Révolution française]  Citoyen, citoyenne. Appellation qui remplaça celle de Monsieur, Madame, Mademoiselle. À la citoyenne Beauharnais (NAPOLÉON 1ER, Lettres à Joséphine,  1796, page 20 ). Achetez, achetez. —  Citoyenne, un beau parapluie! —  Citoyen, une belle canne! (ALEXANDRE DUMAS PÈRE, Napoléon Bonaparte, ou trente ans de l'histoire de France.  1831, II, 1, page 32 ). Du temps qu'on se tutoyait et qu'on disait : citoyen (VICTOR HUGO, Les Misérables, tome 1, 1862, page 48 ). 

—  Aux armes, citoyens! Début du refrain de \" la Marseillaise \", hymne national français : 

Ø 2. —  Voilà maintenant que j'entends la Marseillaise, dit Granoux d'une voix éteinte (...) le cri : « Aux armes, citoyens! Formez vos bataillons! » arrivait, par bouffées, avec une netteté vibrante.

ÉMILE ZOLA, La Fortune des Rougon,  1871, page 251. 

—  Par analogie. —  Aux armes, citoyens. Il n'y a plus de raison (JULES LAFORGUE, Moralités légendaires,  1887, page 265 ). 

—   [Sous la Constituante de 1791] 

·    Citoyens actifs. Ceux qui, payant une contribution, ont droit de vote. Antonyme : citoyens passifs (confer aussi Antonymes : exemple 51). Les Constituants de 1790 qui avaient divisé les Français en citoyens actifs, ceux qui votaient, et en citoyens passifs, indignes de voter par leur condition (JACQUES BAINVILLE, Histoire de France, tome 2, 1924, page 166) : 

Ø 3. Évariste Gamelin, bien qu'il ne possédât pas un sou, était inscrit parmi les citoyens actifs de la section : la loi n'accordait cette prérogative qu'aux citoyens assez riches pour payer une contribution de la valeur de trois journées de travail;...

ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Les Dieux ont soif,  1912, page 7. 

·    Le citoyen de Genève. Jean-Jacques Rousseau. On suivait de bons guides : on avait pris le citoyen de Genève pour prophète et le Contrat social pour Alcoran (PIERRE-JOSEPH PROUDHON, Qu'est-ce que la propriété? 1840, page 150 ). 

2. Usuel.  Membre d'un État et qui de ce fait jouit des droits civils et politiques garantis par cet État. Déclaration des droits de l'homme et du citoyen; liberté des citoyens. Remplir ses devoirs de citoyen. Voter. Synonyme administratif : ressortissant; antonymes : étranger, interdit. Est-ce que tous les citoyens n'étaient pas égaux depuis la Révolution? (ÉMILE ZOLA, Germinal,  1885, page 1277 ). C'est un sentiment naturel que cette fierté du citoyen qui met son pays à part et au-dessus des autres (MAURICE BLONDEL, L'Action, Essai d'une critique de la vie,  1893, page 265 ). On dit communément que chaque libre citoyen du monde a deux patries, la sienne et puis la France (BLAISE CENDRARS, Bourlinguer,  1948, page 360) : 

Ø 4. VII —  Les citoyens doivent aimer la Patrie, servir la République, la défendre au prix de leur vie, participer aux charges de l'État en proportion de leur fortune (...) concourir au bien-être commun en s'entraidant fraternellement les uns les autres, et à l'ordre général en observant les lois morales et les lois écrites qui régissent la société, la famille et l'individu.

Documents d'Histoire contemporaine (par Odette Voilliard, Guy Cabourdin, François-Georges Dreyfus, Roland Marx)  1785-1850, page 191. 

—  En particulier. 

a) Membre d'un État démocratique. Antonyme : sujet : 

Ø 5.... citoyens des Flandres, nous ne voulons pas être les sujets du roi d'Espagne...

VICTORIEN SARDOU, Patrie!1869, I, tableau I, 2, page 12. 

—  Un simple citoyen. Celui (celle) qui n'est pas investi d'une responsabilité officielle. Antonymes : dirigeant, gouvernant (Confer Auguste Vivien, Études administratives, tome 1, 1859, page 185). 

b) [Pour désigner la nationalité]  Citoyen (de)... Citoyen de l'État de New York (MICHEL-GUILLAUME-JEAN, DIT SAINT-JOHN DE CRÈVECOEUR, Voyage dans la Haute Pensylvanie et dans l'état de New-York, tome 2, 1801, page 153 ). M. Necker, citoyen de la République de Genève (GERMAINE NECKER, BARONNE DE STAËL, Considérations sur les principaux événements de la Révolution française, tome 1, 1817, page 49 ). Louis-Georges Muller, futur citoyen américain, se substituait déjà au Français Georges Fresnelay (PAUL BOURGET, Nos actes nous suivent,  1926, page 24 ). Deux Péruviens, un Chilien et un citoyen de Panama (FRANCIS AMBRIÈRE, Les Grandes vacances,  1946, page 100 ). 

c) Habitant d'une ville, d'une cité. Simple citoyenne de Combray (MARCEL PROUST, Du Côté de chez Swann,  1913, page 62) : 

Ø 6. Les citoyens de Tours virent avec effroi du haut de leurs murailles les nuages de fumée qui, s'élevant de tous côtés autour d'eux, annonçaient l'incendie des campagnes voisines.

AUGUSTIN THIERRY, Récits des temps mérovingiens, tome 2, 1840, page 20. 

—  Citoyen d'honneur d'une ville. Titre honorifique. Steinlein fut sacré citoyen de Montmartre (LÉON-PAUL FARGUE, Le Piéton de Paris,  1939, page 37 ). Je reçois le diplôme de citoyen d'honneur de New-York (CHARLES DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1959, page 215 ). 

3. Par extension.  Membre d'une communauté politiquement envisagée. 

—  Citoyen de l'Europe. Il [Jaurès] est citoyen de l'Europe. Il en prend les intérêts, les soucis (MAURICE BARRÈS, Mes cahiers, tome 10, 1913, page 71 ). 

—  Citoyen du monde, de l'univers. Celui qui a pour patrie l'humanité entière. Ils [les Stoïciens] se proclamaient citoyens du monde, et ils ajoutaient que tous les hommes sont frères, étant issus du même Dieu (HENRI BERGSON, Les Deux sources de la morale et de la religion,  1932, page 59) : 

Ø 7. Il est presque banal, aujourd'hui, de rencontrer l'homme qui, sans pose, tout naturellement, vit avec la conscience explicite d'être un atome ou un citoyen de l'univers.

PIERRE TEILHARD DE CHARDIN, Le Milieu divin,  1955, page 23. 

B.—  [L'accent est mis sur les devoirs]  Celui, celle qui respecte les libertés démocratiques. Un bon, honnête, honorable citoyen; agir en citoyen. Synonymes : démocrate, républicain. Georges Washington La Fayette (vrai citoyen des États-Unis d'Amérique, parfaitement pur de toute idée nobiliaire) (HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, Souvenirs d'égotisme,  1832, page 51 ). Bon époux, bon citoyen, travailleur consciencieux, enfin honnête homme (HENRI BERGSON, Les Deux sources de la morale et de la religion,  1932 page 13 ). 

—  Un grand citoyen. Celui qui a rendu de hauts services à l'État. Synonyme : patriote :  

Ø 8. Un grand citoyen, Carnot, celui qui organisa la victoire, qui devina Hoche et Bonaparte, qui sauva la France malgré la Terreur, fut le véritable fondateur de l'École polytechnique.

JULES MICHELET, Le Peuple,  1846, page 337. 

—  Un vrai citoyen, une âme de citoyen. Celui qui, au service de l'État, poursuit le bien de tous avant le sien propre. Il [le clerc] entend s'être fait une âme de citoyen et l'exercer avec vigueur (JULIEN BENDA, La Trahison des clercs, 1927, page 58) : 

Ø 9. Montesquieu, par droiture de coeur et par direction d'intelligence, était naturellement citoyen, de cette race des Vauban, des Catinat, des Turenne, des L'Hôpital, de ceux qui veulent sincèrement le bien et l'honneur de la patrie et du genre humain.

CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, tome 7, 1851-1862, page 59. 

C.—  Par analogie. 

1. [Dans le domaine spirituel]  Membre de l'Église militante ou triomphante. Citoyens de cette Église terrestre (PAUL CLAUDEL, Feuilles de saints,  1925).  Citoyens du ciel. De la patrie céleste (Confer François-René de Chateaubriand, Le Génie du Christianisme, tome 1 1803, page 491). 

2. [Dans d'autres domaines, le plus souvent par plaisanterie] 

a) [En parlant de pers]  Nous autres citoyens de la république des hôtels (LÉON-PAUL FARGUE, Le Piéton de Paris,  1939 page 243) : 

Ø 10. Mon coeur s'ouvre avec joie à l'espoir glorieux

De chanter à la fois les belles et les dieux.

Né citoyen du Pinde, et citoyen de Gnide,...

Mes chants vont à Vénus consacrer un trophée.

ANDRÉ CHÉNIER, Élégies, prologue, 1794, page 3. 

Ø 11. Je saluai mon voisin d'en bas, dont les neuf fils et filles me saluèrent désormais du plus loin qu'ils m'aperçurent. Toute attention m'était par eux rendue neuf fois. Je devins citoyen de ma rue;...

JEAN GIRAUDOUX, Simon le Pathétique,  1926, page 90. 

b) [En parlant d'animaux]  La citoyenne de l'étang (la sangsue) (JEAN-PIERRE CLARIS DE FLORIAN, Fables, La Vipère et la sangsue, 1792, page 140 ). Ces superbes héros barbares, les scarabées, furent effacés par les modestes citoyens, fourmis et abeilles (JULES MICHELET, L'Insecte,  1857, page 133 ). 

c) [En parlant de choses] :

Ø 12. À Amédée Pommier. (...) à aucun temps je n'ai cru qu'on pût tout dire crûment en poésie (...) Ce système, suivant moi, est le contraire de tout art qui ne vit que par le choix : ici, tout est sur le même plan et toute pensée, toute expression est autant citoyenne qu'une autre.

CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Correspondance générale, tome 5, 1818-69, page 39. 

3. Familier et péjoratif.  Individu suspect. Un drôle de citoyen, un citoyen quelconque. Synonyme : type. Il a suffi de deux coups tirés pour faire détaler ces citoyens (HENRI POURRAT, À la belle bergère,  1925, page 55 ). Ce n'est pas un bar pour rire (...) on n'y boit que du tord-intestins et les citoyens qui se montrent là sont des vachement durs (RAYMOND QUENEAU, Loin de Rueil,  1944, page 42 ). 

D.—  Vieilli.  [Emploi adjectival ou en apposition nominale] 

1. Qui concerne les citoyens : 

Ø 13.... je m'arrêtai contre une balustrade, c'était tout justement au-dessous d'un tableau citoyen. Je ne sais ce qu'il représentait de patriotique; mais une foule considérable qui s'y était amassée semblait le dévorer des regards.

ALFRED DE MUSSET, Le Temps,  1831, page 111. 

—  Soldat citoyen. Soldat qui faisait partie de la garde civique (Confer Le Moniteur, tome 2, 1789, page 300). 

Remarque : S'écrit aussi soldat-citoyen.  On n'avait jamais vu de ces soldats-citoyens, soldats qui ont oublié leur victoire quelque part, ils ne savent pas où (GEORGES BERNANOS, La Grande peur des Bien-Pensants, introduction, 1931, page 26). 

—  Milice citoyenne. Les femmes [après juillet 1830] habillaient leurs enfants en voltigeurs de la milice citoyenne (FRANÇOIS VIDOCQ, Les Vrais mystères de Paris, tome 2, 1844, page 290 ). Garde citoyenne (LOUIS REYBAUD, Jérôme Paturot à la recherche d'une position sociale, 1842, page 431 ). 

2. Qui se veut proche des citoyens. Le roi citoyen. Louis-Philippe, surnommé ainsi pour son esprit démocratique qui le faisait se considérer comme le premier des citoyens : 

Ø 14. Un grand fiacre largement numéroté entra au pas dans la grande cour et tout ce qui était aux fenêtres en vit descendre un aide de camp banal et M. de La Fayette. Il affectait cette allure démocratique et ne jugeait pas ses voitures, ses chevaux et ses gens assez républicains d'aspect pour entrer chez un roi-citoyen.

ALFRED DE VIGNY, Mémoires inédits,  1863, page 96. 

—  Monarchie citoyenne (ALFRED DE VIGNY, Le Journal d'un poète, 1832, page 953 ). La cour citoyenne du roi Louis-Philippe (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal,  1868, page 458 ). 

3. Qui a les qualités d'un bon citoyen. Vous avez une âme vraiment citoyenne (HONORÉ DE BALZAC, Le Médecin de campagne, 1833, page 54 ). 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 4 024. Fréquence relative littéraire : XIXe.  siècle : a) 8 456, b) 7 057; XXe.  siècle : a) 5 824, b) 2 612. 


Liens utiles