Databac

CAPSULE, substantif féminin.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : CAPSULE, substantif féminin. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

CAPSULER, verbe transitif.  

Entourer, munir d'une capsule métallique le goulot d'une bouteille. Capsuler une bouteille; machine à capsuler (Confer Clément Duval, Le Verre, 1966, page 123). 

Remarque : On rencontre dans la documentation le verbe intransitif capsuler. [En parlant des armes à percussion]  Ne brûler que l'amorce (confer capsule A 1 b). 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 1. 

DÉRIVÉS : Capsuleur,  substantif masculin.   TECHNOLOGIE.  1.  Personne chargée de fixer les capsules sur les bouteilles. (Attesté dans Larousse du xxe. siècle en six volumes, Grand Larousse encyclopédique en dix volumes et DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET 1965). 2.  Machine effectuant cette opération. Attesté dans DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET 1965; confer en outre l'exemple infra qui atteste le synonyme capsulateur. —  Emploi adjectival.  [En parlant d'une machine]  Qui capsule. Les manchons capsuleurs [du capsulateur « Le Progrès »] sont en bronze dur (RAYMOND BRUNET. Le Matériel vinicole et les soins à donner au vin.  1925, page 509 ). 


CAPSULE, substantif féminin.  

A.—  BOTANIQUE.  Enveloppe sèche et dure, généralement de forme ovoïde, qui renferme les graines de certaines plantes à fruits déhiscents : 

Ø 1. Une Notre-Dame qui se ferait toute petite, pour apparaître à des enfants, pourrait seule glisser ses doigts mignons dans les étroites capsules de cette fleur.

ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Le Crime de Sylvestre Bonnard,  1881, page 470. 

—  Par analogie. 

1. [Par référence à la forme et/ou à la fonction de la capsule] 

a) AÉRONAUTIQUE.  Capsule spatiale ou aérospatiale. Habitacle d'un satellite artificiel dans lequel prennent place les cosmonautes. 

b) ARMÉE.  Enveloppe de cuivre dont le fond est garni de poudre fulminante. 

·    Par métaphore, argotique  \" Chapeau d'homme affectant les petits bords et la forme cylindrique d'une capsule de fusil \" (Les excentricités du langage français (LORÉDAN LARCHEY) 1880). 

c) CHIMIE.  Vase de forme généralement hémisphérique utilisé pour effectuer les évaporations à sec, les cristallisations, etc. 

d) PHARMACOLOGIE.  Enveloppe soluble qui enrobe certains médicaments dont le goût est désagréable. 

e) TÉLÉCOMMUNICATIONS.  Capsule microphonique. Partie d'un microphone faite de fragments de charbon, utilisée dans un poste téléphonique : 

Ø 2. Si sur un seul élément le micro fait de la friture il faut changer la capsule, ou faire varier sa résistance en modifiant la quantité de grains qu'elle contient.

A. LECLERC, Manuel de télégraphie et téléphonie,  1924, page 280. 

2. ANATOMIE.   [Par référence au rôle protecteur de l'enveloppe]  \" Formation anatomique disposée en enveloppe \" (Dictionnaire français de médecine et de biologie (ALEXANDRE MANUILA, LUDMILLA MANUILA, M. NICOLE, H. LAMBERT) tome 1 1970). Capsule adipeuse, articulaire, cellulaire, surrénale. 

B.—  Langue courante.  Enveloppe métallique recouvrant le bouchon et le goulot d'une bouteille : 

Ø 3. C'était un parfum que le coiffeur lui avait recommandé comme « discret et tenace. Et surtout très distingué ». Tout en marchant, Wazemmes défit la capsule, décolla le bouchon.

LOUIS FARIGOULE, DIT JULES ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Le 6 octobre, 1932, page 295. 

—  Par analogie : 

Ø 4.... presque tous portaient de vieilles calottes grecques (...), de maigres habits noirs, (...), ou des redingotes ouvrant la capsule de leurs boutons pour avoir trop servi au magasin;...

GUSTAVE FLAUBERT, L'Éducation sentimentale, tome 1, 1869, page 7. 

—  Par extension.  Calotte généralement métallique qui sert à boucher une bouteille. Il avait avalé sans la voir pendant sa plaidoirie une capsule d'eau d'évian (JEAN GIRAUDOUX, La Folle de Chaillot,  1944, II, page 136 ). 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 17 

DÉRIVÉS : 1.  Capsulaire,  adjectif. a)  BOTANIQUE.  Fruit capsulaire. Fruit sec s'ouvrant de lui-même. b)  ANATOMIE.  \" Qui se rapporte à une capsule, notamment à une capsule articulaire \" (Dictionnaire français de médecine et de biologie (ALEXANDRE MANUILA, LUDMILLA MANUILA, M. NICOLE, H. LAMBERT) tome 1 1970). Vésicule capsulaire; lésions, ligaments capsulaires. —  Spécialement. Artère capsulaire ou, par ellipse, capsulaire. Synonyme : artère surrénale. Veine capsulaire. Synonyme : veine surrénale. 2.  Capsulerie,  substantif féminin.  Usine où l'on fabriquait des capsules pour les armes à percussion. Je reconnus le vieux mur de la capsulerie (...) où vers 1869, Napoléon III mystérieusement fabriquait ses mitrailleuses (PAUL ARÈNE, Paris ingénu,  1881, page 292 ). 

 

Forme dérivée du verbe \"capsuler\"

 capsuler

CAPSULER, verbe transitif.  

Entourer, munir d'une capsule métallique le goulot d'une bouteille. Capsuler une bouteille; machine à capsuler (Confer Clément Duval, Le Verre, 1966, page 123). 

Remarque : On rencontre dans la documentation le verbe intransitif capsuler. [En parlant des armes à percussion]  Ne brûler que l'amorce (confer capsule A 1 b). 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 1. 

DÉRIVÉS : Capsuleur,  substantif masculin.   TECHNOLOGIE.  1.  Personne chargée de fixer les capsules sur les bouteilles. (Attesté dans Larousse du xxe. siècle en six volumes, Grand Larousse encyclopédique en dix volumes et DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET 1965). 2.  Machine effectuant cette opération. Attesté dans DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET 1965; confer en outre l'exemple infra qui atteste le synonyme capsulateur. —  Emploi adjectival.  [En parlant d'une machine]  Qui capsule. Les manchons capsuleurs [du capsulateur « Le Progrès »] sont en bronze dur (RAYMOND BRUNET. Le Matériel vinicole et les soins à donner au vin.  1925, page 509 ). 

 

Liens utiles