Databac

CAPITAL, -ALE, -AUX, adjectif.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : CAPITAL, -ALE, -AUX, adjectif. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

CAPITAL2, -AUX2, substantif masculin.  

A.—  Biens monétaires possédés ou prêtés, par opposition aux intérêts qu'ils peuvent produire. Constituer un capital; doubler, rémunérer le capital. Remboursez-vous préalablement intérêts et capital des deux sommes que vous avez eu la complaisance de me prêter (LAMARTINE, Correspondance, 1831, page 205); en général toute diminution de l'intérêt d'un capital est une banqueroute (FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, tome 3, 1848, page 235) : 

Ø 1. M. Gladstone imagina une combinaison hardie, qui consistait à indemniser les landlords en capital, et non pas en revenu. Il calcula, ou il prétendit, que les domaines irlandais rapportaient aux landlords cinq pour cent. Ainsi, pour avoir la valeur en capital d'un domaine, il fallait multiplier par vingt le revenu de ce domaine.

JEAN JAURÈS, Études socialistes,  1901, pages 238-239. 

1. Spécialement.  Somme d'argent que l'on fait valoir dans une entreprise industrielle ou commerciale. Firme fondée au capital de cent cinquante mille livres sterling (HAMP, Vin de champagne, 1909, page 211); amortir le capital investi (GASTON BERGER, L'Homme moderne et son éducation, 1962, page 116) : 

Ø 2.... le jeune homme (...) lui expliquait le mécanisme du nouveau commerce des nouveautés. Ce commerce était basé maintenant sur le renouvellement continu et rapide du capital, qu'il s'agissait de faire passer en marchandises le plus de fois possible, dans la même année. Ainsi, cette année-là, son capital, qui était seulement de cinq cent mille francs, venait de passer quatre fois et avait ainsi produit deux millions d'affaires.

ÉMILE ZOLA, Au Bonheur des dames,  1883, page 458. 

—  ÉCONOMIE.  \" Le capital nominal correspond à l'apport des actionnaires qui constituent une société \" (Vocabulaire de l'économie (GILBERT MATHIEU) 1970). Capital social. \" Ensemble des sommes versées par les associés d'une société \" (Petit dictionnaire de l'économie (ROSEMONDE PUJOL) 1970). Augmentation de capital. \" Appel de fonds lancé par une entreprise qui, généralement s'adresse à ses anciens actionnaires \" (Dictionnaire de l'économie contemporaine (FERNAND BAUDHUIN) 1968) : 

Ø 3. « Cent francs multipliés par quatre-vingt-dix mille tonneaux font une recette de neuf millions. Le capital social est de six millions. Les actionnaires seront donc intégralement remboursés dans le cours de la première année, et auront en outre trois millions à se partager.

LOUIS REYBAUD, Jérôme Paturot à la recherche d'une position sociale,  1842, page 33.» 

—  Au pluriel. Les capitaux. Argent, ressources financières dont on dispose (et qu'on peut investir dans une entreprise) : 

Ø 4. Effrayé de la baisse de ses capitaux, un jour où il compta ses écus, Lucien eut des sueurs froides...

HONORÉ DE BALZAC, Les Illusions perdues,  1843, page 213. 

SYNTAXE : Des capitaux considérables, énormes, immenses, importants; de gros capitaux; des capitaux privés, des capitaux étrangers; attirer, trouver des capitaux; la circulation, la concentration, les mouvements de(s) capitaux. 

2. Par extension.  Fonds, avoir en argent, fortune possédée par un individu (sans référence à d'éventuels revenus) : 

Ø 5. Est-ce que la vie n'était pas dure partout aux pauvres diables! Pour réussir, il fallait de l'argent, un capital qui permettait de déjouer la chance, d'espérer, d'attendre le bon moment.

ÉMILE MOSELLY, Terres lorraines,  1907, page 158. 

—  SERVICES SOCIAUX.  Capital-décès. Somme d'argent versée lors du décès d'un assuré social aux personnes qui étaient à sa charge (Confer Lexique de termes juridiques (RAYMOND GUILLIEN, JEAN VINCENT), 1971). 

—  Par métaphore. La santé est mon unique capital (HONORÉ DE BALZAC, Lettres à l'Étrangère, tome 2, 1850, page 86 ); vous étiez vierge, c'était votre petit capital, il n'aurait pas dû y toucher (JEAN ANOUILH, La Répétition ou l'Amour puni,  1950, IV, page 108 ). 

B.—  Ensemble des moyens de production (biens financiers et matériels) possédés et investis par un individu ou un groupe d'individus dans le circuit économique : 

Ø 6. Dans l'organisation d'une section donnée, les immobilisations (terrains, immeubles, matériel, etc.) correspondent à des capitaux fixes et par conséquent à des placements à long terme. Les fonds de roulement sont des capitaux circulants; leur degré de liquidité est fonction de leur vitesse de rotation, c'est-à-dire du temps nécessaire à leur parcours d'un cycle financier complet, pendant lequel de l'état liquide ils passent à celui d'investissement pour redevenir liquides.

RENÉ VILLEMER, L'Organisation industrielle,  1947, page 194. 

1. ÉCONOMIE.  Capital commercial. \" Ensemble des apports en espèces, en nature ou mixtes, faits à une entreprise par un entrepreneur seul (...) ou par un groupe d'entrepreneurs \" (Dictionnaire de la banque et de la bourse 1963). Capital mobilier. \" Celui qui est représenté par des titres négociables \" (Petit dictionnaire de l'économie (ROSEMONDE PUJOL) 1970). Capital immobilier. \" Ensemble des terrains, bâtiments, matériel d'équipement possédé par une société ou un individu \" (Petit dictionnaire de l'économie (ROSEMONDE PUJOL) 1970). Capital foncier; capital d'exploitation. Ensemble des biens non fonciers utilisés dans une entreprise agricole. 

—  Par extension.  Ensemble des moyens de production, y compris le travail humain. 

·    Capital variable,   ensemble du travail humain nécessaire à une production donnée, par opposition au capital constant, ensemble de biens nécessaires à cette même production (Confer Encyclopaedia universalis, Paris, tome 3, 1969). 

2. Par métonymie. 

a) Force économique et sociale que représente le (grand) capital. Le Capital (ouvrage de Karl Marx, 1867) : 

Ø 7. Le capital s'était installé en 1830 comme le seul principe qui, après le droit divin et le droit de la force, eût chance de durée...

PIERRE-JOSEPH PROUDHON, Les Confessions d'un révolutionnaire pour servir à l'histoire de la Révolution de février.  1849, page 107. 

b) Ensemble des détenteurs du capital. Par personnification...demanderait des comptes au capital, à ce dieu impersonnel, inconnu de l' ouvrier, accroupi quelque part, dans le mystère de son tabernacle,  (ÉMILE ZOLA, Germinal,  1885, page 1384 );  la disparition prochaine des patrons, mangés un à un par l' ogre sans cesse affamé du capital, noyés dans le flot montant des grandes compagnies. (ÉMILE ZOLA, Germinal,  1885, page 1523) : 

Ø 8.... le capital décide les monopoles, édifie les banques, accapare les substances, dispose de la vie, peut s'il le veut, faire mourir de faim des milliers d'êtres! Lui, pendant ce temps, se nourrit, s'engraisse, s'enfante tout seul dans une caisse;...

GEORGES-CHARLES, DIT JORIS-KARL HUYSMANS, Là-bas, tome 1, 1891, page 24. 

Ø 9. Guerre à la guerre! Si elle éclate, il faut que le plus grand nombre possible de soldats partent avec cette conviction, bien ancrée, que la guerre est déchaînée par le capital, contre la volonté, contre les intérêts des prolétaires;...

ROGER MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, page 102. 

C.—  Au figuré, le plus souvent au singulier. 

1. Vieux. Le capital primitif : 

Ø 10. Le capital primitif qu'on a tant cherché est cette force dont l'homme est doué et à l'aide de laquelle il peut mettre en valeur toutes les choses que lui présente la nature, dès qu'elles sont en rapport avec ses besoins.

VICTOR COUSIN, Philosophie écossaise,  1857, page 219. 

2. Biens intellectuels, spirituels ou moraux, ou autres biens fondamentaux (tels que la vie). Synonymes : patrimoine, fonds, acquis. Gaspiller son capital vital (MAXENCE VAN DER MEERSCH, Invasion 14,  1935, page 82) : 

Ø 11. —  Le défaut de volonté rend inutiles toutes les aptitudes, et sans le talent de tirer parti de ses talents, ceux-ci sont comme s'ils n'étaient pas. L'art de vivre comprend l'art d'administrer ses dons, d'exploiter son capital intellectuel, d'utiliser ses forces.

HENRI-FRÉDÉRIC AMIEL, Journal intime,  1866, page 90. 

Ø 12. Jusqu'à présent, de quoi vivaient-ils [tous ces indifférents] ? Sur quel capital de grâce? Sur leur baptême et sur l'Ave Maria de leurs aïeux.

RENÉ BAZIN, Le Blé qui lève,  1907, page 245. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 1 189. Fréquence relative littéraire : XIXe.  siècle : a) 2 242, b) 928; XXe.  siècle : a) 1 434, b) 1 782. 

CAPITAL1, -ALE, -AUX1, adjectif.  

A.—  DROIT.  Qui postule une condamnation à avoir la tête tranchée, plus généralement une condamnation à mort. Une accusation capitale, un crime capital : 

Ø 1. Dès que les deux captifs eurent été amenés devant le roi, leur conducteur fit les plus grands efforts pour exciter contre eux sa colère, et lui arracher, avant toute réflexion, une sentence capitale et un ordre d'exécution à mort.

AUGUSTIN THIERRY, Récits des temps mérovingiens, tome 2, 1840, page 231. 

—   Qui consiste à avoir la tête tranchée, plus généralement à subir la mort à la suite d'une condamnation en justice. Peine, exécution capitale : 

Ø 2.... au moment de partir, il (...) me serre la main en disant, assez lentement, ma foi : « quand j'au-rai é-té con-dam-né à la peine ca-pi-ta-le, il faudra dire aux jeunes gens de m'i-mi-ter. » Il y avait des années que je n'avais entendu dire « la peine capitale » pour « la mort ». (...) Mais sans aucune sentimentalité, comme il aurait pu dire : quand je serai mort, il faudra me faire incinérer.

ANDRÉ MALRAUX, Les Conquérants,  1928, page 21. 

—  Vieilli, littéraire. Ennemi capital. Ennemi mortel. Sylvestre. —  N'est-ce point quelqu'un de ses amis? Scapin. —  Non, monsieur, au contraire, c'est son ennemi capital (PAUL CLAUDEL, Le Ravissement de Scapin,  1949, page 1334 ). 

B.—  Qui est placé en tête. 

1. IMPRIMERIE.  Lettre capitale. Lettre majuscule (confer capitale2) : 

Ø 3.... il savait combien il est difficile de vérifier une écriture au crayon et surtout une phrase tracée en lettres majuscules, c'est-à-dire avec des lignes pour ainsi dire mathématiques, puisque les lettres capitales se composent uniquement de courbes et de droites, dans lesquelles il est impossible de reconnaître les habitudes de la main, comme dans l'écriture dite cursive.

HONORÉ DE BALZAC, Splendeurs et misères des courtisanes,  1847, page 323. 

2. Au figuré. 

a) Vieux. Ville capitale. Ville principale d'un état, d'une province (confer capitale1). Le duc (...) fit son entrée solennelle dans sa ville capitale de Dijon (PROSPER DE BARANTE, Histoire des ducs de Bourgogne de la maison de Valois, tome 1, 1821-24, page 118 ). 

b) Usuel.  Qui est d'une très grande importance, qui est primordial. Une oeuvre capitale, un événement d'une importance capitale : 

Ø 4. Elle [la déposition] émane d'un homme éminent dont le témoignage est, à mon sens, important, capital, décisif. 

ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Crainquebille,  1905, 2e.  tableau, scène 1. 

SYNTAXE : (Jouer) un rôle capital; un fait, un événement, un problème capital; une question capitale; (être d') un intérêt capital; un élément capital; une chose, une distinction, une erreur capitale. 

—  Emploi comme substantif, vieilli. Le capital est de..., le point capital est de... Synonymes : le principal, l'essentiel. Le capital est de travailler sérieusement à son salut (Dictionnaire de l'Académie française.  1798-1878). 

c) THÉOLOGIE.  Les sept péchés capitaux. Les sept vices que l'on considère comme la source de tous les autres. Cet homme (...) était l'esclave de celui des sept péchés capitaux que Dieu doit punir le moins sévèrement : Pons était gourmand (HONORÉ DE BALZAC, Le Cousin Pons,  1847, page 10 ). 

—  Par extension.  [En parlant de tout vice, faute grave ou crime] :

Ø 5. Voilà le péché capital des générations qui ont précédé la nôtre, voilà le crime de cette ère victorienne, si glorieuse pour l'Empire britannique, et c'est aussi la faute que la Russie tzariste a durement expiée : l'acceptation de la faim et du froid pour les autres, la recherche de tous les délices, alors que des multitudes manquaient du nécessaire.

FRANÇOIS MAURIAC, Le Baîllon dénoué,  1945, page 452. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 2 087. Fréquence relative littéraire : XIXe.  siècle : a) 5 023, b) 1 770; XXe.  siècle : a) 1 660, b) 2 616. 

DÉRIVÉS : Capitalement,  adverbe,  vieilli littéraire.  Extrêmement, au plus haut point. L'article sur Villiers est capitalement intéressant (PAUL VALÉRY, Correspondance [avec André Gide] , 1942, page 398 ). 


Liens utiles