Databac

CAPILOTADE, substantif féminin.

Publié le 06/12/2021

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : CAPILOTADE, substantif féminin. . Ce document contient 0 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système d’échange gratuit de ressources numériques ou achetez-le pour la modique somme d’un euro symbolique. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en : Dictionnaire

CAPILOTADE, substantif féminin.  

A.—  GASTRONOMIE.  Ragoût fait de restes de volailles ou de viandes déjà cuites. Capilotade de volaille, de perdrix. 

B.—  Par analogie. 

1. Mise en pièces de manière à produire une impression de mélange confus, de gâchis. Nous avons demandé des cigarettes aux Allemands sur les routes d'un pays en capilotade (RENÉ FALLET, Banlieue sud-est,  1947, page 113) : 

Ø 1. Penché à la portière du wagon, Durtal plongeait directement dans l'abîme (...) Seigneur! si l'on déraillait! Quelle capilotade! se disait-il.

GEORGES-CHARLES, DIT JORIS-KARL HUYSMANS, La Cathédrale,  1898, page 23. 

2. Mise en pièces, produite par des coups et blessures. 

a) Faire une capilotade de quelqu'un. Le mettre en pièces, le mettre à mal. 

b) En capilotade. 

—  Mettre quelqu'un en capilotade. Le mettre en pièces, le rouer de coups, le malmener rudement. 

·    Au figuré.  Déchirer quelqu'un, médire de lui sans ménagement. Cette sainte femme qui, (...) se mettait elle-même en capilotade et se donnait des torts (HONORÉ DE BALZAC, Les Secrets de la princesse de Cadignan,  1839, page 355 ). 

—  Avoir (une partie du corps) en capilotade. Être couvert de blessures, de coups. [Après l'éclatement de la bombe] Athanase Georgevitch avait le nez et les joues en capilotade (GASTON LEROUX, Rouletabille chez le tsar,  1912, page 138 ). 

·    Familier. Avoir les pieds, la tête en capilotade. Éprouver une grande fatigue; avoir très mal à la tête : 

Ø 2. Dimanche. —  J'ai cessé de lire vers deux heures du matin, quand la rue a retrouvé son calme. Ceux qui ont fait la noce n'ont pas la tête plus en capilotade que moi.

LÉON FRAPIÉ, La Maternelle,  1904, page 218. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 12 


Liens utiles