Databac

Apprenti sorcier, l' [Paul Dukas] - analyse de l'oeuvre musicale.

Publié le 18/05/2020

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : Apprenti sorcier, l' [Paul Dukas] - analyse de l'oeuvre musicale. Ce document contient 285 mots soit 1 pages. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système gratuit d’échange de ressources numériques. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Beaux-arts.

« 1 / 2 Apprenti sorcier, l' [Paul Dukas] - analyse de l'oeuvre musicale. Apprenti sorcier, l' [Paul Dukas] , scherzo symphonique en fa mineur de Paul Dukas, sur un argument tiré du Zauberlehrling (l’Apprenti sorcier, 1797) de Goethe.

Composée en 1897, l’œuvre a été créée le 18 mai 1897 à Paris, sous la direction du compositeur. Ce très célèbre mouvement pour orchestre se rattache au genre du poème symphonique, très en vogue à la fin du XIX e siècle, dont l’initiative appartient à Liszt, et qui a été repris par Richard Strauss, Saint-Saëns, Franck et, en Russie, par le groupe des Cinq. La ballade de Goethe, placée en exergue de la partition, évoque l'expérience malheureuse d'un jeune sorcier qui tente d'utiliser ses pouvoirs pour animer un balai.

Le sortilège fait son effet, mais le laboratoire se retrouve bientôt inondé car le disciple ne parvient plus à maîtriser le balai qui continue à apporter de l’eau.

Voulant le briser, il le dédouble.

Heureusement, le maître réapparaît et met fin au péril. Cette œuvre puissamment évocatrice s'appuie sur une forme sonate à quatre thèmes : les thèmes du balai enchanté (bassons staccato), des sortilèges (cordes en marches chromatiques), de l'apprenti et de l'incantation (cuivres).

Les développements de ces thèmes font se succéder des épisodes extrêmement contrastés, tant dans l'orchestration, l'instrumentation ou la dynamique que dans le tempo. Dukas signe ici l'un de ses chefs-d’œuvre ; l'habileté formelle n'y a d'égale que la richesse des coloris orchestraux.

Bien des enfants ont pris connaissance de cette œuvre grâce au dessin animé de Walt Disney, Fantasia (1941), qui met en images la légende de Goethe en s'appuyant précisément sur le scherzo de Dukas, dans son intégralité. Microsoft ® Encarta ® 2009. © 1993-2008 Microsoft Corporation.

Tous droits réservés. 2 / 2. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles