Databac

1947-1955 : LA IVe RÉPUBLIQUE S'INSTALLE

Publié le 18/05/2020

Extrait du document

Ci-dessous un extrait traitant le sujet : 1947-1955 : LA IVe RÉPUBLIQUE S'INSTALLE Ce document contient 743 mots soit 2 pages. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous un de vos documents grâce à notre système gratuit d’échange de ressources numériques. Cette aide totalement rédigée en format pdf sera utile aux lycéens ou étudiants ayant un devoir à réaliser ou une leçon à approfondir en Histoire-géographie.

« L'ÉVOLUTION POLITIQUE DE L'HEXAGONE 1947-1955 : LA IVe RÉPUBLIQUE S'INSTA~LE La IV" République a dû affronter trois problèmes majeurs : la recons­ truction, la guerre/roide, la décolonisation.

elle a échoué sur le f, ce qui a/ait oublier qu'on lui doit le relèvement rapide de la France.

1.

- La 1'e législature: 1947-51 1.

Les problèmes sociaux et économiques Dominent la législature et provoquent souvent la chute des gouver­ nements (II en 4 ans).

Jusqu'en fin 1948, le ravitaillement est difficile (rationnement du pain).

L'inflation incontrôlée jointe à l'exclusion des communistes du gouvernement (eux-mêmes poussés à rompre avec les partis bougeois par le KOMINFORM né en nov.

1947) provoque une très vive agitation sociale en 1947-48 : grèves dures, sabotages de voies ferrées.

Certains craignent la révolution, mais le mouvement s'apaise : action énergique du socialiste J.

Moch qui fait intervenir la troupe ; - scission de la CGT fin 1947 : les modérés forment FO; -amélioration de la situation économique, malgré la faiblesse du franc.

A partir de 1949, on desserre le dirigisme et surtout on reçoit une aide accrue des EU dont l'influence sur la F se développe en tous domaines (argent du plan Marshall qui arrive en 1948, pacte Atlantique 1949).

2.

Le glissement à droite • Pas de ministère marquant pendant cette législature symbolisée souvent par H.

Queuille, le président « pas de problème » dont on a souvent critiqué l'immobilisme.

Évolution générale vers la droite des gouvernements (1950 : l" ministère ne comprenant aucun socia­ liste).

1951 : une loi électorale complexe est votée, les apparentements, corrigeant la réprésentaion proportionnelle (les listes apparentées peuvent additionner leurs voix et si elles ont la maj., absolue, obtenir tous les sièges d'un département) ; but (atteint) : affaiblir PC et RPF.

• Les Français, accaparés par les difficultés de la vie quotidienne (ex: logement) ne s'intéressent guère aux problèmes extérieurs, même pas à l'Europe : la CECA (1951) est élaborée en marge de l'opinion par le ministre des Affaires étrangères MRP R.

Schuman, sur une idée de J.

Monnet.

L'Union française (1946), hésitant entre fédéralisme et intégration, apparaît comme un cadre ambigu donc peu mobilisateur, très vite remis en cause (mars 1947 : insurrection mal­ gache).. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles