Databac

CHÉREAU Gaston

CHÉREAU Gaston. Romancier français né à Niort (Deux-Sèvres) le 6 novembre 1874, mort à Boston (U.S.A.) le 20 avril 1937. Pessimiste de vocation et de système, il se rattache à Flaubert et à Zola autant qu'à Balzac. Dès ses débuts, il montra un sens des intrigues nouées autour d'un personnage qui fait corps avec son milieu. Son exemple nous montre que le roman social fait bien partie de l'héritage naturaliste. Chérau est le peintre vigoureux des paysans et de la bourgeoisie de province. S'étant fait connaître par Monseigneur voyage (1904), il donna ensuite le roman qui lui valut une certaine notoriété : Champi-Tortu (1906). Puis vinrent la Part du feu (1909), la Prison de verre (1911) et l'Oi-seau de proie (1914). Ajoutons Le Monstre (1914), où l'on trouve peut-être ses pages les plus fortes, ainsi que Valentine Pacquault (1921), La Maison de Patrice Perrier, le Flambeau des Riffault, une grande fresque paysanne (1925), et un volume de contes tout à fait remarquable : le Despelouquero (1923). Toute son oeuvre, en somme, se tonde sur l'observation de la bourgeoisie de la ville et des champs. Le 5 mai 1926, Gaston Chéreau fut élu à l'Académie Goncourt, en remplacement d'Élémir Bourges.

Liens utiles