Databac

BUSSER Henri Paul

BUSSER Henri Paul. Musicien français. Né à Toulouse le 16 janvier 1872. Fils d'un pianiste et organiste d'origine suisse, il fut admis à sept ans à la maîtrise de sa ville natale, composa à douze ans une messe, poursuivit ses études musicales à l'école de Niedermeyer (1885) et au Conservatoire de Paris où il fut l'élève de César Franck et de Charles-Marie Widor, pour l'orgue, de Guiraud, pour la composition. Organiste à Saint-Cloud dès 1892, prix de Rome en 1893 pour sa cantate Amadis de Gaule, il devint chef de choeurs à l'Opéra-Comique. Professeur au Conservatoire de 1902 à 1949, il y dirigea une classe d'ensemble vocal, puis y fut chargé en 1931 d'une classe de composition. Par la suite, chef d'orchestre à l'Opéra, il assuma la direction de ce théâtre de 1949 à 1952. Henri Busser est membre de l'institut (section des beaux-arts) depuis 1938. Parmi ses oeuvres, dont quelques-unes sont inscrites au répertoire de l'Opéra, figurent notamment trois opéras : Daphnis et Chloé (1897), Colomba (1920) et les Noces corinthiennes (1922) d'après un poème d'Anatole France; les opéras-comiques La Pie Borgne (1929), Le Carrosse du Saint-Sacrement et Rotelane (1948); un ballet, La Ronde des saisons (1905); une suite d'orchestre, A la Villa Médicis; des poèmes symphoniques : A la lumière, Minerva (ouverture), Hercule au jardin des Hespérides (1901) et un grand nombre de pages pour instruments a vent solistes et pour piano.

Liens utiles