Databac

BREITINGER Johann Jakob

BREITINGER Johann Jakob. Criti que et érudit suisse d'expression allemande. Né le 1er mars 1701 à Zurich (Suisse), où il mourut le 13 décembre 1776. II professa au lycée de sa ville natale, et collabora avec Bodmer aux Discours de peintres. Comme Bodmer il réagit contre l'influence dominante de Gott-sched, défenseur de l'idéal classique selon Boileau, et tous deux soutinrent les nouveaux courants littéraires venus de France, d'Italie et d'Angleterre, préconisant la fantaisie et la sensibilité. Son oeuvre principale est intitulée Poétique critique. Dans un autre ouvrage : Essai critique sur la nature, les buts et l'emploi de la métaphore [1740], il défend comme l'avaient déjà fait Gravina et Muratori en Italie, l'imagination de l'artiste. Il connaissait le grec et donna une édition de la Bible (1772). Breitinger s'occupa en outre d'histoire et d'antiquités suisses.

Liens utiles