Databac

BONIFACE saint (Winfrid)

BONIFACE saint (Winfrid). Né dans le Wessex (Angleterre) entre 672 et 675, mort en Frise le 5 juin 754. Entré encore jeune au couvent d'Adescancastre, puis transféré à Nhutschelle, où il acheva son éducation sous la direction de l'abbé Wynbert, il paraissait destiné à devenir un de ces enseignants qui sont à l'origine de la solide tradition culturelle à laquelle devait s'abreuver plus tard la renaissance carolingienne. Mais le désir de répandre l'Evangile en Allemagne, parmi les gens de sa race, l'amena sur le continent. C'est là qu'il devint saint Boniface, apôtre de la Germanie. Il se rendit d'abord auprès des Frisons (716); rentré dans sa patrie sans avoir obtenu de résultat appréciable, il l'abandonna de nouveau, et cette fois définitivement. En 719 il reçut à Rome, du Pape Grégoire II, les pleins pouvoirs pour évangéliser les Germains. Ce fut alors le début de sa mission officielle auprès des « Immanissimi Germaniae populi » comme il les nomme lui-même. Indiquons rapidement les principales étapes de son apostolat : en 722 il est sacré évêque à Rome; de 724 à 731 il parcourt la Thuringe, prêchant, réorganisant et créant des diocèses et des couvents d'hommes et de femmes; Grégoire III le nomme archevêque en 732; en 745, il occupe en cette qualité le siège de Mayence; en 754, à un âge avancé, il retourne en Frise, théâtre de son premier apostolat, et là il est tué par des païens, rendus furieux par sa prédication. On peut juger de l'ampleur de l'œuvre accomplie en Allemagne par Boniface dans ses Lettres, l'un des documents les plus importants pour la connaissance de l'Europe au VIIIe siecle. Saint Boniface introduisit dans la civilisation de l'Occident latin les Germains, qui devaient en devenir une des forces les plus vives. Le monastère de Fulda, dont il fut le véritable fondateur, même s'il ne fut matériellement organisé que par son disciple Sturmi, devint en effet le plus puissant centre de la vie religieuse, intellectuelle et culturelle de la Germanie. C'est là — où repose le corps de Boniface — que se trouve le berceau du peuple allemand, en tant que membre de la communauté catholique et européenne.

Liens utiles